Le "Tanwin"


      Le " Tanwin " consiste à prononcer le son (n) à la fin des mots indéterminés.

      Au niveau de l'écriture, il est représenté par le doublement de la voyelle finale.

      Si cette dernière vocalisation est un Fatha, un Alif est ajouté.

      Dans l'exemple ci-dessus je vais utiliser la traduction de " une maison " aux 3 cas possibles :



Cas sujet :





Cas indirect





Cas direct






Imprimer cette leçon (pdf)